23 juin 2017 : TyCCAO

Vous souhaitez participer à l’Atelier TyCCAO ?

Merci de remplir le formulaire ci-contre, nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Les zones humides d’Afrique de l’Ouest – en particulier le fleuve Sénégal – subissent le développement d’un roseau particulièrement invasif, le typha. Cet envahissement porte de nombreuses nuisances : accès à l’eau des populations et des troupeaux, alimentation en eau potable de ville comme Dakar ou Nouakchott, détérioration des canaux d’irrigation, difficultés de navigation, développement de parasites, dégradation de la biodiversité, etc.

Le programme TyCCAO a l’ambition de transformer cette nuisance en opportunité, notamment en utilisant cette bioressource dans un vaste projet d’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments, allant de l’élaboration de produits et solutions innovantes jusqu’au développement du marché en passant par l’accompagnement des politiques publiques ou encore une campagne de démonstrateurs.

Prévu pour une durée de cinq ans, TyCCAO est développé par les ministères de l’environnement sénégalais et mauritaniens, l’ADEME, l’ARENE Ile de France, le GRET et BioBuild Concept mais recourt à l’expertise de nombreux autres acteurs (universités, laboratoires, organismes de développement, industriels, associations, etc.) tant africains qu’européens.

TyCCAO fait partie des accords de partenariat entre le Sénégal et la France, notamment dans le cadre du Mémorandum de coopération entre l’Agence pour l’économie et la maîtrise de l’énergie (AEME) sénégalaise et son homologue français, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), sous la tutelle du ministère de l’environnement. Le programme est soutenu, entre autres, par le Fond Français pour l’Environnement Mondial

 

Les participants à cet atelier pourront bénéficier des autres événements du Congrès et de cet environnement particulièrement riche, propice à la réussite de TyCCAO. Pour les chercheurs et universitaires africains, ce sera également l’aboutissement d’un voyage d’études qui leur permettra de rencontrer les acteurs français de la construction biosourcée.

Les Partenaires

du Congrès international de la Construction Biosourcée